L’enjeu du développement durable à l’Université de Liège :

L’Université de Liège s’est résolument engagée dans une politique rencontrant les objectifs du développement durable tels que définis par l’ONU (https://www.un.org/sustainabledevelopment/fr/objectifs-de-developpement-durable/). Une politique volontariste qui pose des gestes forts en faveur du développement durable s’inscrit naturellement au cœur des missions de notre université. Nous sommes convaincus que notre Université peut apporter une contribution significative au travers de ses principaux types d’activités.

Poursuivre la lecture

L’Université de Liège s’est résolument engagée dans une politique rencontrant les objectifs du développement durable tels que définis par  l’ONU (https://www.un.org/sustainabledevelopment/fr/objectifs-de-developpement-durable/).  Une politique volontariste qui pose des gestes forts en faveur du développement durable s’inscrit naturellement au cœur des missions de notre université.  Nous sommes convaincus que notre Université peut apporter une contribution significative au travers de ses principaux types d’activités.

Par sa recherche, l’ULiège alimente la réflexion des décideurs politiques et économiques en leur fournissant des études scientifiquement étayées sur les enjeux liés au développement durable.  Elle contribue aussi très concrètement à concevoir et développer des solutions techniques innovantes, à réfléchir à de nouveaux modèles d’organisation favorisant de meilleures conditions de travail donnant un sens aux missions des uns et des autres, en rénovant, par exemple, ses structures et ses modes de gouvernance.

Dans son enseignement, l’ULiège doit avoir à cœur, là où c’est possible, d’intégrer la question du développement durable dans les matières enseignées.  Cela peut prendre différentes formes : en dehors des formes plus classiques de cours, où une information peut déjà être diffusée, il est possible d’associer nos étudiants de manière très concrète en proposant la réalisation de projets, de travaux individuels ou collectifs, où les objectifs du développement durable pourront être abordés sous l’angle particulier des disciplines scientifiques enseignées.  Je suis convaincu que tous les champs scientifiques disciplinaires peuvent apporter en cette matière une contribution originale.

Dans ses activités tournées vers l’extérieur, l’ULiège doit résolument prendre une part encore plus active dans le débat public.  Elle peut le faire bien sûr au travers d’interventions de ses experts dans les médias et par l’organisation et la participation à des manifestations diverses.  Elle doit surtout favoriser l’engagement citoyen de tous les membres de la communauté universitaire.

Enfin, l’ULiège entend agir elle-même de manière très concrète en réexaminant ses pratiques dans plusieurs domaines : dans sa politique générale des infrastructures, dans la gestion de son parc immobilier, dans la gestion de tout son personnel de manière à favoriser les conditions propices au bien-être au travail, en veillant, pour ne citer qu’un exemple emblématique, à mettre en place une politique de mobilité tournée vers une meilleure gestion du temps et de nos ressources.

L’ULiège ne peut que se réjouir de l’implication des étudiants dans ce nouvel élan.  Une première enquête destinée à identifier les actions en cours ainsi que les projets rentrant dans le cadre des objectifs du développement durable vient d’être lancée par notre Faculté de Gembloux Agro-BioTech. Les résultats en seront analysés et des propositions seront faites par l’Institution pour intégrer cette démarche facultaire dans une vision institutionnelle collective à laquelle nous contribuons déjà.  A cet égard, il faut rappeler la mise en place d’un groupe de travail « Développement Durable », piloté par moi-même et le Vice-recteur aux infrastructures immobilières et à la vie étudiante.  Nous aurons l’occasion, Rudi Cloots et moi-même, de venir prochainement avec des propositions d’actions très concrètes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *